15 octubre 2005

REPUBLICAINS LAIQUES AUDOIS: Paroles d’incroyant

Katerina, Stan, ouragans, séismes… Les catastrophes naturelles sévissent dans le monde et le nombre des victimes s’étalent dans les média. Il s’y ajoute celui des famines, de ceux atteints de HIV. Cela nous interpelle du privilège d’en être écartés.

Ces sujets sont trop sérieux pour plaisanter. Loin de nous cette idée. Mais, comment ne pas nous rappeler l’activisme des créationnistes, pour qui la science ne peut pas suffire à expliquer la création du monde, et donc son évolution, sans l’intervention d’un dessein (design) intelligent.
Nous connaissons les causes scientifiques de la formation des cyclones ; de la tectonique des plaques, qui expliquent les séismes ; celles de la propagation du virus HIV du sida. Nous savons qu’il n’est pas possible d’éviter les cyclones ni les mouvements en profondeur de la terre. Nous savons qu’on peut prévenir le sida… mais qu’on préfère la morale religieuse à la prévention efficace !

Faut-il y voir une justice immanente d’un dieu châtiant les hommes (cela a été souvent dit) ? Faut-il supposer que le fameux design intelligent se fait plaisir à créer des problèmes aux populations de ces pays (déshérités ou non) ! Ce design déiste serait-il facteur de progrès ou de délabrement de l’humanité ?

Quand on veut aller au-delà de ce que les connaissances scientifiques permettent d’affirmer, il y a le risque d’avoir aussi à expliquer le pourquoi de ces catastrophes. Faut-il, comme dans le manichéisme, y voir l’action contradictoire d’un Dieu du bien et d’un dieu du mal ? Les Chaldéens, il y a des millénaires, y avaient pensé…

Que pouvons-nous devant les forces de la nature ? Aidons les populations touchées par ces fléaux !… mais ne manipulons pas leur drame pour mieux servir une position doctrinale. Faut-il donner des exemples récents où cela a bien été fait ?…

Raymond BELTRAN